chercheur (H/F) pour le séchage de dispersions d’ionomères Aquivion® pour la fabrication de membranes échangeuses de protons (H/F)

Job title: chercheur (H/F) pour le séchage de dispersions d’ionomères Aquivion® pour la fabrication de membranes échangeuses de protons (H/F)

Company: CNRS

Location: Pessac, Gironde

Job Description: Les membranes polymériques échangeuses de protons (MEP) utilisées dans les piles à combustible PEM (PEFMC) ainsi que dans les électrolyseurs sont souvent fabriquées à l’échelle du laboratoire en coulant des liquides spécifiques contenant des ionomères sur des substrats, puis en procédant à l’évaporation du solvant et à des étapes de recuit.
Dans le cadre d’un projet de collaboration avec le groupe industriel Syensqo, nous souhaitons étudier plus en détail l’étape de séchage et son impact sur les propriétés finales des PEM : homogénéité chimique, propriétés mécaniques et performance dans les PEMFC.
Nous nous concentrerons sur le cas des dispersions d’ionomères à chaîne latérale courte produits par Syensqo (Aquivion ®) dispersés dans des mélanges de solvants (eau, alcools, DMSO).

Activités

Nous proposons dans un premier temps d’effectuer des mesures de séchage macroscopiques de différentes formulations liquides déposées sur un substrat à l’aide d’outils d’enduction contrôlés (par exemple, Doctor Blade) afin d’identifier le rôle des paramètres du procédé (température, temps de séchage) et de la composition de la formulation (rhéologie, concentration).
Dans un deuxième temps, nous envisageons d’utiliser des techniques analytiques telles que la spectroscopie confocale Raman, et la microcopie optique et/ou de fluorescence pour sonder, à l’échelle locale, l’évaporation des solvants de la dispersion liquide jusqu’à la formation de la membrane PEM. Les propriétés (perméabilité, conductivité) et la structure (évaluées par SAXS) des membranes fabriquées seront caractérisées pour révéler l’impact éventuel de l’étape de séchage sur les performances de la membrane.

Compétences

Nous recherchons un(e) candidat(e) avec une solide formation en physico-chimie, un goût avéré pour l’instrumentation physique, et possiblement ayant une expérience concernant les électrolyseurs à membrane et les mesures spectroscopiques.

Contexte de travail

Le « laboratoire du futur » LOF, est une unité de recherche affiliée au CNRS, l’Université de Bordeaux et Syensqo (société d’industries chimiques dédiée au développement de matériaux avancés et chimie de spécialité). La vocation du LOF est d’augmenter la productivité des projets de R&D à travers l’implémentation de méthodologies de haut débit telles que la microfluidique ou la robotique. Situé à Pessac, le laboratoire fait partie d’un centre de recherche et innovation de Syensqo et rassemble une équipe d’une vingtaine de chercheurs issus aussi bien des milieux académiques qu’industriels.

Contraintes et risques

Les études réalisées par le candidat au LOF seront suivies de façon rapprochée par les équipes d’application de Syensqo. Le candidat doit faire preuve de motivation et être capable de délivrer dans le respect des délais impartis.

Salary: €2900 – 4081 per month

Application:apply for this job.

Curriculum vitae in the database!